Chronologie de l'histoire du Gabon depuis 1472

Publié le par koumba.manonga.over-blog.com

 

De 1472( date de la rencontre avec  les navigateurs Portugais à L'Estuaire du Komo baptisé Gabao) à ce jour , 2010.

 

Monopole Portugais pendant 4 siècles sur les ILes et Côtes ouest-africaines.

 

                                                   Periode Coloniale( 1472-1960) 

 

Avant 1472, les premiers habitants du Gabon furent les Pygmées.

 

1472:  Les Portugais  débarquent à Sao Tomé et Principe au large du Gabon actuel et y fondent un 1er comptoir commercial.

1480 : Les Portugais Lopez Gonçalves( 1480), Fernan Vaz et Diego Cam (1485)  débarquent sur au Gabon à la recherche des richesses minières d'abord, puis des esclaves pour leurs grandes plantations des colonies européennes  portugaises des archipels portugais des Açores et espagnols de Madere et des Iles Canaries fondées à partir de 1402.

             Ils  fondent à Baraka actuel, une véritable base militaire, une caserne , et  Baraka vient duportugais" barracao"qui signifie caserne militaire, pour imposer leur volonté aux populations côtières, afin qu'elles leur fournissent l'ivoire,le bois, le miel, la cire, l'ébène et surtout les esclaves.

             Début de la Traite négrière du XVe siècle jusqu'à mi- XIXe siècles.

 

1534: Erection à Sao Tomé d'un évêché dont va d'abord dépendre le Gabon par les missionnaires portugais Jésuites, évêché dont le titulaire avait sous sa houlette toute la Côte et qui deviendra plus tard , " le Vicariat Apostolique des deux Guinées" et qui sera confié en 1844 à Mgr Bessieux.

           Arrivée des négociants Hollandais, Espagnols, Britanniques, Allemands et Français.

 

1690: D'autres missionnaires dominicains français arrivent vers la côte de Mayumba en 1690 en provenance de Loango.

 

1789: Déclarations des droits de l'homme et du citoyen en France.

 

1819: L'explorateur britannique Thomas Bowdich, explore pour la 1ère fois l'Ogooué et les Myènè et ymentionne dans son ouvrage"Voyage dans le pays Aschantie", non seulement les Myéné à Lambaréné ,mais aussi les Gisira dans l'arrière-pays.

1825: Le Haut-Ogooué est rattaché au Moyen Congo jusqu'en 1946.

 

 

1839( 9 Février): Le navigateur Français, le Cdt  Bouët Willaumez  cosigne avec les souverains côtiers  Mpongwé Rapontchombo, dit"roi Denis", Louis Dowé, Glass, Georges et Quaben, un traité de paix, d'amitié et de protectorat pour que les Français s'implantent définitivement au Gabon. Le Gabon est  placé désormais, sous la protection de la France.

  

1842(22  juin):  Arrivée des 1ers missionnaires Américains en povenance de Boston,  Nouvelle Angleterre(Etats-Unis), mais cette mission envoie  déjà des missionnaires, Noirs et Blancs à Las palmes au Libéria depuis 1838.

 

Fondation de la première mission protestante Américaine ,  par les Revérends William Walker et Ira M. Preston de l' ' American  Board of Commissioners for Foreign Missions" et  la mission Presbytérienne, elle aussi des Etats-Unis, à l'ancienne caserne Portugaise de Baraka sur un promontoire, face à la mer. Fondation en même temps d'une école, où l'on enseignait déjà l'anglais et le Myéné et le Fang.

Envoi dans une école biblique aux Etats-Unis, de celui qui devrait devenir le 1er Pasteur gabonais, le Rev. Ntoko- Boardman, un Mpongwé.

 

1842(3 octobre): Naissance du Vicariat Apostolique des deux Guinées dont dépendait le Gabon depuis 1534.

 

1843: Le capitaine de corvette, Mauléon quitte l'île de Gorée pour bâtir sur la rive droite du Komo,le Fort d'Aumale, en l'honneur du duc d'Aumale, 4e fils du roi Louis Philippe de France.

 

1843: Le Gabon va dépendre du Sénégal jusqu'en 1859 et la France va s'établir définitivement au Gabon.

 

1844: Les gabonais sont désormais des sujets français.

      Fin des guerres tribales et des exécutions sommaires et de l'esclavages des otages de ces guerres par les tribus voisines.

            Fondation de la mission Sainte Marie

 

1844( 28 sept.): Arrivée de l'abbé Bessieux et du frère Gégoire à bord du" Zèbre", commandé par le capitaine de corvette Mauléon en provenance de Grand-Bassam en Côte d'Ivoire. Leur objectif: fonder des missions, évangéliser et ouvrir des écoles françaises. 

 

1847: Les colons afro-américains proclament l'indépendance du Libéria. Un signal fort! 

           Arrivée de deux missionnaires luthériens allemands, de la Nord Deutsche Mission de Hambourg, mais le commandant français s'ooposa à leur intention de créer une mission sur la baie de la Mondah.

 

1849 :Fondation de Libreville par des esclaves libérés d'un bateau négrier brésilien  " Elizia",arraisonné par les Français, à l'emplacement de l'ancien Fort d'Aumale. Libreville signifiant"une ville libre"ou une"libre ville"en anglais free town".

 

         

1849: Ouverture des premières maisons commerciales anglaises( Hatton and Cookson, John Holt, Cooper and Scott, Gillies and Mac Farlane,Boardman), allemandes (Woerman de Berlin)et  françaises( Mission Pilastre,SHO),suivies d'âpres rivalités.

 

1850: Le Gabon devient une colonie , suivie des subdivions administratives et début d'une longue colonisation avec tous ses abus.

 

1851: Le R.P. Bessieux est intronisé 1er Evêque du Gabon.

 

1855-1859 : 1er voyage de Paul Belloni Du Chaillu, explorateur américain d'origine française dans l'Estuaire, le Rio Muni en pays Myéné , Gisira et Tsogo. Il y consacre un ouvrage" Voyages et aventuresdans l'Afrique Equatoriale".

 

1860:  2e voyage de Du Chaillu, accompagné de l'explorateur et négociant britannique, Bruce Walker, père de Mgr Raponda Walker, baptême des chutes de Fougamou du nom des " chutes de l'impératrices Eugénie", du nom de l'impératrice Eugénie de France, épouse de Napoléon III.

 

1862: Des explorateurs français (  Pierre Savorgnan De Brazza, De Lastours, Emile Gentil, Alfred Marche et le Marquis de Compiègne) remontent l'Ogooué et des affluents,en y signants des traités dits de paix ,d'amitié et de protectorat.

 

1863 (9 avril): Décret interdisant l'enseignement d'autre langues autres que le français, lequel disqualifia les missions protestantes américaines.

 

1864: Fondation de la mission N.D. de Mont Carmel de Mourindi.

 

 1873(1er août): Signature du traité franco-galoa entre le roi Nkombé et le contre-amiral Le Couriault du Quilio,  commandant en chef de la division navale de l'Atlantique sud.

 

1874: Naissance de la mission protestante de l'Ogooué,après l'Estuaire,à Mbilambila, en pays Akelé, en amont de Lambarené.

 Arrivée d'autres missionnaires américains comme: Dr Backeler, Reading, A.C. Good, Miss Isabelle Nassau ou Miss Bella.

 

  1875-1878: 1er voyage de Pierre Savorgnan De Brazza.

                       Eclatement  des révoltes des populations de l'intérieur face aux atrocités que leur font subir les colons, expliquant ainsi une farouche résistance à la pénétration européenne. Des guerres éclatent un peu partout.

 

1876:  Fondation d'une autre mission américaine,dans le site d'Adôlin'anôngô à Andendé autrefois appelé Kongwé,en pays Galoa,à l'emplacement actuel de l'hôpital Schweitzer à Lambarené. Admission à cette école des troisélèves,les futurs pasteurs, Félix Ombago, Ogoula Mbeye et Henri Ndjavé.

 

1877:Pourparlers engagés entre les responsables des missions américaines des Etats-Unis et des administrateurs Français pour faire remplacer celles-ci par des missions évangéliques françaises.

 

1878-1913: Plus de 20 stations missionnaires catholiques ont été fondées sur la côte gabonaise, y compris des écoles.

 

1879-1882: 2e voyage de De Brazza .

 Fondation de la mission de Donguila.

 

1880( 3 oct.): De Brazza signe à Mbé,capitale du royaume Téké ,au Congo Brazza actuel, un traité avc le roi Téké Iloy 1er, connu sous l'appelation de "Makoko".

Début de l'exploration des régions de l'Ogooué et du  Congo par les français.

 

Fondation de la mission St François Xavier de Lambarené. 

 

1882: Nouvelle station missionnaire américaine à Talagouga,sur l'Ogooué, près de Ndjolé. Ces missions de l'Ogooué vont servir de fer de lance de l'évangélisation et de la formation des 1ers pasteurs gabonais.  Ouverture d'une école où l'on enseignait en anglais, myéné, fang et akelé.

 

1882( nov.): Affectation du Rev. Good à Lambarené. Il publie son ouvrage,"A life for Africa".

 

 

1883-1885: 3e voyage de De Brazza.

 

        1883(9 avril): Décret pris à Paris, interdisant aux misions protestantes américaines , l'enseignement de toute autre langue, autre que le français(anglais, myéné et Akélé).

 

1883: L'administration française au Gabon fut restructurée et l'ensemble porta le nom de l'Etablissement français du Golfe de Guinée, auquel on adjoignait, Cotonou et Porto-Novo, comme dépendances du Gabon.

 

1884: Fondation de la mission  St Pierre de Lastoursville

 

1884-1885: Congrès des affaires africaines ou Congès de Berlin,convoqué à l'initiative du chancellier allemand Bismarck et du roi Léopold II de Belgique, réunissant 14 nations européennes pour déterminer les frontières africaines et son partage  du "gâteau Afrique"par celles-ci.

 

1885: Le Gabon devient une colonie française et forme avec son voisin, le Moyen Congo, un grand territoire dénommé, le" Congo français" qui deviendra en 1910, l'AEF.

 

1886: Séparation des dépendances de Cotonou et Porto-Novo et fin de l'administration du gabon par le ministère de la Marine, pour faire lpace à celui des Colonies nouvellement crée.

 

1887: Fondation de la mission Ste Anne d'Odimba du FernanVaz par les R.P. Bichet et Buléon.

 

1888: Fondation de la mission de Mayumba.

           Relève envisagée des missions protestantes américaines par la Société des missions évangéliques de Paris.

  1889: Arrivée de deux missionnaires  protestants Français, les Révérends, Tesseirres et Allegret, pour une mission

d'évaluation

  1890: Fondation de la mission de Sette-Cama.

 

1891 : Affectation des  Révérends Tesseirres et Allegret dans l'Ogooué d'abord à Lambarené, avec leurs épouses, pour poursuivre l'oeuvre des missionnaires américains.

 

1892( janv.): Fondation de la mission de Talagouga

 

1894: Le gabon, colonie française, dépanddu Sous-Secrétariat d'Etat aux colonies,sous la présidence de Marie-François Carnot. Naissances des deux fédérations, AOF et AEF.

 

1895: Création de l'AOF, fédération des colonies  françaises de l'Afrique de l'ouest,avec siège Dakaret réorganisée en 1904.

 

1895: Fondation de la mission Ste Croix des Eshiras ( autrementdit, Gisira).

 

1897:  Fondatio de la mission St Hilaire de Franceville.

 

1898:Fondation de la mission de Ngomo par le Révérend Ernest Haug,auteur de la notice géographique et ethnographique du Bas-Ogooué en 1903. Ngomo était un centre professionnelle ,spécialisé dans les métiers du bois.

 

1899:  Fondation de N.D. des Trois Epis de  l'Equateur à Sindara et fondation du poste administratif de Sindara.

 

1900: Fondation de la mission protestante de Samkita, avec un centre professionnel spécialisé dans l'agriculture.

            Fondation par les missionnaires catholiques, de St Martin des Apindji à Mouila.

 

  1903: La région "Congo français" devient deux colonies, celle du Moyen Congo et du Gabon avec Brazzaville comme capitale.

Le Congo  Français est intégré à l'AEF dont la mise en valeur est confiée à 40 compagnies concessionnaires ou "compagnies à charte", qui commencèresnt à pratiquer une économie de pillage des ressources naturelles et du bois, .

Ce fut l'apogée de l'exploitation du caoutchouc,de l'ében, de l'ivoireet autres au moyen des corvées dont le travail forcé, leportage, l'ensoleillement des voies fluviales et des routes, les contructions d'autres routes et le pagayage ,sans omettre, le commerce , les efforts de guerreet des impôts.

Encore une fois, les méthodes de contrainte et d'humiliation utilisées à l'encontre des pouplations autochtones par ces compagnies concessionnaires,provoguèrent des révoltes,réprimées à sang par les troupes coloniales.

 

1904: Révolte des Tsogo, menée par Mbombé dans la Ngounié.

 

1906: Révolte des Punu, menée par Mavurulu alias Nyonde Makita à Moabi dans la Nyanga.

            Révolte des Wandji, menée par Wongo à Lastoursville chez les Adoumas.

            Révolte des Fang menée par Emane N'tolé à Ndjolé dans le Moyen-Ogooué .

            Révolte des Fang du mouvement Binzima dans le Woleu-Ntem, entre Ndjolé et Oyem.

Toutes ces révoltes ont été écrasées par des expéditions punitives des troupes coloniales appuyées par les courtiers et collaborateurs des tribus côtières, les chefs étant déportées et exécutés.

 

1909(29 sept.): Arreté faisant  circonscpritions militaires de l'Ogooué - Ngounié avec pour chef lieu, . Mouila et deux subdivisions, Sindara et Moabi, pour éviter d'autres tentatives de résistance.

 

1910( 15 janvier): Création de l'AEF, avec quatre pays, le  MoyenCongo ( Congo Brazzaville), le Gabon,  le Tchad et l'Ubangi-Chari( RCA) . ainsi le Gabon devient une colonie à part entière, avec des limites bien définies, son gouverneur territorial et son budget.

 

  1910:        Ouverture de la route Fougamou-Mouila par le chef de circonscription, Chamarande,fondateur du poste de Manji qui sera fermé en 1913, suite aux exactions de Chamarande.

 

1911: La France cède le Woleu-Ntem à l'Allemagne qui le rattache  au Cameroun.

 

 1913: Installation provisoire de l'administration à Sindara et qui sera fermée en 1918, avec l'ouverture de celui de Fougamou, coiffant de fait , les Gisara de Tandou du chef Mounombi Poaty, ceux de Banda avec le chef Makongou,Tsogo installé à Mandilou,et ceux de Ndolou du chef Ngossi Gitsola.

 

 1913:Arrivée du Dr Albert  Schweitzer et fondation de son hôpital à Andéndé,ancien Kongwé, à Lambarené.

 

1914:Ouverture de la subdivision des Gisira et des Adouma.

 

1914-18:  1ère guerre mondiale qui a vu la participation de soldats gabonais dont le soldat Ntchoreré, qui deviendra le 1er officier gabonais et mort pour la France en 1940 dans la Some près d'Amiens.

Combats dans le Woleu-Ntem, entre les Tirailleurs Sénégalais et les troupes allemandes du Caméroun. 

 

1916-1917:installation d'un paste militaire à Fougamou à la suite du mouvement de désobéissance civile des Gisira qui refuse d'être commandés depuis Sindara( donc refus de s'acquitter des impôts à Sindara, de participer à l'effort de guerre, d'aller se faire recenser,  de mener des actions de résistance des deux rives de la Ngounié et même de planter,car ayant déserté les villages.

Conséquence logique:Maladies( varioles,maladie du sommeil et   famine en pays Gisira, imputé eau chef de circonscription Chamarande, en Gisira" mundala marandi" ou "mundala madeka", mot à mot" la famine Chamarande" ou "famine des miettes").

 

1918: Ouverture du poste militaire de Fougamou face aux avancées des Adouma etfermeture de celui de Sindara.

 

  1933( 15 fév.): Arrivée des Missionnaires Américains de Boma au Bas- Congo, où elle était déjà implantée.

                             1er Voyage  de prospection  à Lébamba, dans le Sud- Gabon  de deux missionnaires américains , les Révérends Pasteurs,Joseph Nicholson et Donald Fairley, de la "Missionary and Christian Alliance", invités par la Société des Missions évangéliques du Gabon. Ces missionnaires étaient  accommpagnés d'un jeune sudiste,  Faustin Maramba Begundobe, qui va devenir Paul Ndoba, recommandé par la mission de Ngomo, dirigée par les Rév. Keller et Henri Ndjavé.

 

1933(avril):Retour au Bas-Congo pour rendre compte de la  mission dans le Sud Gabon non touchée par la Société des Missions Evangéliques dde Paris qui s'arrêtait à Lambarené.

 

1934: Retour à nouveau au Gabon et 2e voyage au Sud, cette fois, accompagnés en plus de Paul Ndoba, deux autres jeunes sudistes, Marc Divingou et Jean Mbadinga.

            Implantation de la mission américaine sur la rive droitede la Louétsi, chez le chef Boudiongo, avant de s'installer définitivement sur la rive gauche sur le promontoire de Bongolo, avec les fondateurs Donald Fairley et Harold Pierson.

 

1936: Naissance de la mission de Pentecôte du gabon par le couple Vernaud, qui va devenir les Assemblées de Dieu du Gabon.

 

1936: Léon Mba est exiléen Ubangi-Chari, pour avoir protesté contre les abus des colons.

 

1939-1945: 2e guerre mondiale.

1940: Le Rév.  Pierson et son épouse fondent la mission de Nyali dans la Nyanga.

 

1940-1944: Le français , d'origine Guyannaise, Félix Eboué, est nommé Gouverneur Généralde l'AEF à Brazzaville et  après des affrontements entre gaullistes e vichystes, choisit le camp de la France libre,c'est-à-dire,soutenir De Gaulle et les troupes gaullistes.

 

 1940( 7 juin): Exécution du capitaine Ntchoreré, par les Nazi , alors que ce dernier, a été fait prisonnier en 1939,dans la Some pendantqu'il commandait la 5e compagniedu 53e régiment d'infanterie coloniale mixte Sénégalais.

1942:Le Rév. Raymond Cook fondent la mission d'Ileka, près de Moabi, toujours dans la Nyanga.

 

1944(30 janv. au 8 fév.): Conférence franco -africaine de Brazzaville, à l'initiative du Général De Gaulle et de Félix Eboué, pour jeter les bases de l'Union Française, et garantir les libertés aux colonisés, un soutien de taille pendant les deux grandes guerres mondiales.

 

1945: Le Gabon et le Congo Brazaville ont un député à l'Assemblée nationale française, à Paris.

            Création d'un 1er parti politique, le Parti Démocratique Gabonais( PDG) par Emile Issembé et Paul Indjendjet Gondjout, car au sortir de la 2e guerre mondiale, les  Gabonais vont  intensifier la vie politique par la création des partis politiques.

 

1946: Céation d'un nouveau cadre: l'Union Française faisant du Gabon un territoire d'Outre-mer, c'est-à-dire que le Gabon reste un Etat associé à la France et gouverné par elle.

Du coup, les gaboanais pouvaient maintenant voter, car devenus des citoyens français en ayant une Assemblée territoriale locale. Début de la décolonisation.

Le Haut-Ogooué est définitivement rattaché au Gabon, séparé depuis 1825 à cause de l'exploitation minière.

 

1946(12 aôut): création d'un autre parti politique: le Comité Mixte Gabonais( CMG), par Gabriel Léon Mba Minko, lequel parti va devenirune section locale du Rassemblement Démocratique Africain (RDA).

 

  1946( nov.)Création d'un 3e parti politique, l'Union Démocratique et Sociale Gabonaise( UDSG) ,par Jean Hilaire Aubame et affilié aux indépendants d'Outre-mer.

 

1947: Le réV. George Klein et son épouse fondent la mission de Mouyanama près de Mimongo dans la Ngounié.

 

1948(mai): Le Rév. Austin Parliman et son épouse fondent la mission de Guévédé près de Mimongo.

 

1948(oct.): Les Rév. Waldo Schindler, Floyd Shunk et leurs épouses fondent la mission de Koulamoutou dans l'Ogooué-Lolo.

 

1948: Déclaration universelle des droits de l'homme.

 

1949Le Rév. John A. Corby et son épouse fondent la mission de Mouila.

 

1950: Le Rév. Glen Harvey et son épouse fondent la mission de Fougamou.

 

1952: Le Rév. Ray Stombaugh et son épouse fondent la mission de Moanda dans le Haut-Ogooué.

 

1953( août): Le  PDG et le CMG fusionnent pour donner le Bloc  Démocratique Gabonais avec Paul Gondjout comme Secrétaire Général et Léon Mba, son Adjoint..

 

1956: " Loi-cadre " de Gaston Defferre, autorisant une autonomie relative et qui va accélérer la marche des colonies vers les indépendances.

 

1956(29 juin): Naissance de l'Eglise locale , dénommée Eglise Evangélique ddu Sud Gabon.

 

1957: Application de la "Loi-cadre", en créant un conseil de gouvernement,et la création d'un poste de premier ministre.

 

1958( 28 sept.): Le Gabon est indépendant, contre son gré, par un Réferendum, devenant du coup, une république autonome tout en restant au sein de la Communauté, avec à sa tête, un Vice-Président du gouvernement et des ministres.

 L'Union française devient la Communauté française.

 

1958( 29 nov.): Le Gabon devient une république et Léon Mba, 1er Président et Père de l'indépendance, lui qui ne  la voulait  tout de suite et préférait rester dans l'Union française, c'est-à-dire, un TOM.

 

1958: Création de deux autres partis politiques: le Parti de l'Unité Nationale Gabonaise( PUNGA) de René Paul Sousatte et  le Mouvement Gabonais d'Action Populaire( MGAP), crée par des étudiants dont, Jean-Pierre Nzoghé Nguéma, qui en était le Secrétaire Général,Emile Kassa Mapsi, Bouka-BU- Nziengui, etc...Ces deux mouvements furent  fondés notamment pour recommander le "NON" au Référendum de 1958 sur l'adhésion à la Communauté franco-africaine.

 

 Entre 1945 et 1960, le Gabon a vécu sous un régime politique pluraliste représentatif de toutes les forces politiques de la Nation.

 

1959( 19 fev.): Vote de la Constitution de la République Gabonaise par les .

           Composition de l'hymne national" La Concorde " par Georges Damas Aléka.

 

 

                                                        Periode post coloniale( 1960 à 2010)

 

1960( 9 fév.): Célébration de la 1ere fête nationale gabonaise et le slogan "Gabon d'abord" est lancé par Léon Mba et Jean Hilaire Aubame, pères fondateurs du Gabon.

 

1960( 17juillet): Signature à Paris, des Accords de transfert de compétences et de coopération entre la République française et la République gabonaise, entre le premier ministre français, Michel Debré et son collègue gabonais, Gabriel Léon Mba.

 

1960(17 août): Proclamation officielle de l'indépendance du Gabon,devenant la 8e république indépendante issue des ex-colonies des deux fédérations AOF et AEF.

 

1960-1964: Expérience postcoloniale démocratique pluraliste.

 

1962: Emeutes violentes ou guerre civile entre le Gabon et le Congo Brazzaville à la suite d'un match de football.

 

1964: Coup d'état  militaire mené par des  jeunes gabonaisofficiers formés à  Saint Cyr en France contre Léon Mba, lequel sera rétabli dans ses fonctions grâce à l'intervention des para français, sur ordre de Paris.

 

1965(4 sept.): Mort du Dr Albert Schweitzer qui fut enterré à son hôpital à Lambarené.

 

1966(9 août): Loi 16/66 portant organisation générale de l'enseignement et de la formation en République gabonaise.

 

1967( 28 nov.)Le Président Léon Mba meurt à Paris.Aussitôt, le Vice-Président de la république et colistier du  Père de l'indépendance, Albert Bernard Bongo prête serment et devient le 2e Président de la République.

 

1967( 4 déc.): Obsèques du Président Léon-Mba .

 

1968( 12 mars): Création du Parti Démocratique Gabonais( PDG) avec Albert Bernard Bongo, le Président fondateur, comme Secrétaire Général du Parti. Avénement du monopartisme présenté comme gage de l'unité nationale.

 

1971: Création de l'Université nationale du Gabon(UNG) suiteb à l'éclatement de la  Fédération  de l'Ensignement Supérieur en Afrique Centrale( FESAC).

 

1917(30 avril): Accord -cadre en matière de l'enseignement supérieur entre la république française et la république gabonaise, entre Jean Herly Ministre et Albert Bernard Bongo, P.R., et le Vice-Recteur de l'Ung, François Ovono Nguema.

 

1973( fév.): 1ère élection et victoire au suffrage universel sous A.B. Bongo comme candidat unique.

 

1973(août): Conversion d'A.B. Bongo à l'islam qui prend le le nom Omar Bongo.

 

1979(déc.): 2e éléction et victoire d'Omar Bongo pour un second mandat.

 

1981: Création d'un parti politique non légalisé, le Mouvement de Redressement National( MORENA) D'Oyono Aba'a et ses compagnons.

 

1986( nov.): 3e élection et victoitre d'Omar Bongo.

 

1990( 9 mars-19 avril): Conférence nationale tenue à Libreville qui consacre le retour au système politique pluraliste. 

                           Création du Front  Uni des Associations et des Partis de l'Opposition( FUAPO).

 

1993(5 déc.):4e élection  qui voit cette fois d'autres formations politiques de l'opposition comme le Rassemblement National des Bûcherons(ex-branche du Morena) de  Paul Mba Abessole et victoire d'Omar Bongo.

Siute aux contestations au lendemain du scrutin, formation d'un gouvernement d'union nationale.

 

1994( 23 juillet): Ratification des Accords de Paris à la quasi-unanimité du Réferendum. Ces Accords avaient pour objectifs, entre autres, ébaucher un Etat de droit, baliser les procédures électorales, prévoir la" républicanisation " de la garde présidentielle.

 

Paul Mba Abessole regagne le camp présidentiel et rejoint le gouvernement en qualité de Vice-Premier Ministre.

1996(vers la fin): Paul Mba Abessole est élu Maire de Libreville;

 

1998( 18-21 fév.):Etats généraux du baccalauréat à Libreville.

 

1998( déc.): 5e élection pluraliste et victoire d'Omar Bongo.

 

2003( nov): Par décret ,  Omar Bongo ajoute ainsi le nom de son père Ondimba, devenant aisi El Haj Bongo Ondimba.

 

2005( nov.): 6e élection et victoire d'Omar Bongo.

 

2009( 14 mars): Décès de la 1ère Dame du Gabon, Mme Edith Lucie Bongo Ondimba à Rabat au Maroc.

 

2009( lundi 8 juin): Décès du 2e Président du Gabon, Omar Bongo Ondimba, en Espagne.

 

2009( 9 juin): La Cour constitutionnelle gabonaise , constate la vacance de pouvoir.

 

2009( 10 juin à 11h):  Prestation de serment de la Présidente du Sénat, Mme Rose Francine Rogombé comme Chef de l'Etat, conformément à la Constitution.

Obsèques officiels d'Omar Bongo et hommage nation et internatioal avec la participation des chefs d'Etats amis dont le Président Sarkozy, accompagné de son prédecesseur Jacques Chirac.

 

2009(30 août): Election présidentielle qui voit la victoire d'Ali Bongo Ondimba, mettant ainsi fin au mandat de Mme Rogombé.

 

 

Commenter cet article

nzondo 21/03/2017 19:45

Cette page m a permis de connaitre l histoire de mon pay

Koumba Jean-Bernard 21/03/2017 22:05

Merci pour vos encouragements

omar 25/07/2016 23:23

merci frangin c'est cool ton blog